Florence Frangeul, gérante de la "Boulangerie Lamoricière" association Lamoricière


Publié par Candice Brindisi, étudiante Bachelor Sciences Com' le 21/06/2021 - Association #Lamoricière


img7

Intérieur et vitrines de la Boulangerie Lamoricière. (Crédit photo : Candice Brindisi) 30/04/2021

Florence Frangeul, gérante d’une boulangerie qui ne fait pas que du pain ! 

Cette gérante de boulangerie a fondé son entreprise il y a 30 ans. La Boulangerie Lamoricière, c’est l’histoire d’une boulangerie qui ne faisait pas que du pain. C’est la volonté d’une femme, de soutenir et faire vivre son quartier grâce à différentes actions.

Point-relais pour les paniers bios, lieu de petites annonces d’emplois, la boulangerie Lamoricière va au-delà de ses missions. Elle est pilotée par Florence Frangeul, qui a mis en place des actions afin de permettre de l’entraide et des échanges dans le quartier Lamoricière depuis 2019.

Avant la boulangerie Lamoricière, située entre la place René Bouhier et Canclaux, il y a l’histoire de deux autres boulangeries. Pendant 7 ans, elle a travaillé à Bressuire, dans les Deux-Sèvres. En 2005, elle est venue s’installer place de la Galarne sur l’île de Nantes. Mais ce n’est qu’en 2016 qu’une nouvelle aventure voit le jour rue Lamoricière : une boulangerie qui s’engage pour ses clients et son quartier grâce à l’initiative Décoll’ton Job et le partenariat avec L’Atelier du Bocal. Depuis cette date, Florence Frangeul participe à des actions solidaires.

Véritable couteau suisse au service du quartier Lamoricière

Cette volonté de soutenir cet écosystème local a vu le jour lors du déménagement de la boulangerie. Elle se traduit plus concrètement par un partenariat avec L’Atelier du Bocal. La boulangerie tient le rôle de point relais pour les commandes passées chez L’Atelier du Bocal. Deux fois par semaine, le mardi et le jeudi, la boulangerie réceptionne et stocke les paniers de commande. Toujours dans la même volonté d’entraide entre commerçants, Florence Frangeul a participé à Décoll’ton Job. Un concept simple : afficher dans son commerce un panneau qui recense les offres d’emplois de Nantes Métropole. Grâce à ça, elle avait pu embaucher plusieurs vendeuses depuis 2 ans et elle contribue au relais des offres d’emplois.

Côté produit, il y a aussi de la suite dans les idées. La Boulangerie Lamoricière ce sont des produits faits maison, certifiés bios, faits avec de la farine provenant de minotiers locaux et où la traçabilité des produits est de rigueur. Mais c’est bien plus que ça encore. C’est un lieu d’échange et de partage, où le social est mis au premier plan. « Être à l’écoute des clients » et « donner satisfaction » aux clients, ce sont les valeurs que Madame Frangeul souhaite transmettre.

En tant que Présidente du quartier Lamoricière, elle mène également des actions tout au long de l’année : vide-greniers, animations pour les enfants à Noël, décoration du square et des trottoirs… En ce moment, l’ordre du jour est à la préparation de la réouverture des bars et restaurants. Le but de tout ça ? «Faire bouger le quartier», créer de la «convivialité» et permettre aux habitants de se connaître.

Pourquoi ? 

Lors de son arrivée à Nantes en 2005, Florence Frangeul a tout de suite compris l’importance du réseau entre commerçants. C’est pour cela qu’elle exerce le rôle de secrétaire du bureau de l’UNACOD et qu’elle participe aux initiatives locales Décoll’ton Job et L’Atelier du Bocal. Nécessité d’aider, volonté de fédérer les commerçants, envie d’entraide. Voilà les mots qui ressortent lorsque l’on discute avec Madame Frangeul. Son objectif : aider les gens du quartier et les autres commerces.

Candice Brindisi

 


Top