Jonathan Simon, responsable d'agence "Blot Immobilier" association Rond Point de Paris


Publié par Etudiant Bachelor Sciences Com' le 23/06/2021 - Association #Caba Buat (rd pt de Paris)


img10

Jonathan SIMON, Négociation immobilier à l’agence Blot Immobilier. Crédit : Maëlle DANIEL

Jonathan SIMON – « J 'ai troqué le jogging pour le costard cravate ».

Destiné à faire sa carrière dans le milieu du sport, Jonathan a très vite changé d’orientation. Finalement, le destin l’oriente dans le secteur de l’immobilier. De nature jovial, énergique et motivé, il s’épanouit aujourd’hui dans son métier de négociateur immobilier à l’agence Blot Immobilier.

« Je suis arrivé dans le secteur de l’immobilier et je n’y connaissais rien ».

Jonathan, 38 ans, est à la tête d’une agence immobilière, Blot Immobilier, situé au Rond-point de Paris à Nantes. Pourtant rien ne lui prédestinait à faire sa carrière dans le domaine de l’immobilier, lui qui a réaliser un cursus scolaire dans le sport.

« À l’école, j’ai toujours été moyen, très proche de la moyenne, mais cela suffisait pour valider mes années ». C’est ainsi que Jonathan, se définit lui-même, avec le sourire. Grand fan de football, après son baccalauréat général, Jonathan décide de s’orienter vers une faculté de sport pour devenir professeur de sport. Très vite, il a décidé de passer des concours pour devenir professeur d’EPS, ainsi que le concours de moniteur de sport en gendarmerie.  Malheureusement, il ne les a pas obtenu du fait d’une blessure faite lors d’un match de football. Malgré ça, il a rencontré un camarade de la fac, dont son frère travaillait chez Blot Immobilier, et durant les 5 années qu’ils se sont côtoyé, il n’a cessé de lui dire qu’il était fait pour être agent immobilier.

À la suite de ses concours, il décide d’envoyer des candidatures spontanées dans des agences immobilières dont l’agence Blot Immobilier. Dans laquelle il a réalisé un stage durant 15 jours. « Ce stage m’a permis de découvrir le métier d’agent immobilier ». Malheureusement, après cette expérience, il a reçu un courrier qui lui informe que son contrat ne serait pas prolonger. C’est seulement 3 mois plus tard, qu’il reçoit un appel de son patron et il revient sur sa décision et décide de lui donner sa chance.

« À 18 ans, je n’aurai pas pu réussir dans l’immobilier, je n’étais pas assez mature, c’est grâce à mes études qui m’ont permet d’acquérir de la maturité ». Grâce à sa formation, à la faculté de sport, Jonathan a pu acquérir de la maturité. Lors de ses débuts, il n’a pas réussi à concrétiser un contrat de location avec un propriétaire. 3 mois plus tard, il décide de le relancer et le propriétaire accepta de le revoir. Entre temps, Jonathan a changé de style vestimentaire en intégrant les codes vestimentaires d’un agent immobilier. « Il m’a demandé si on n’avait pas licencié le jeune « gamin » de la dernière visite. Je lui ai répondu que le gamin, c’était moi… ». Les conseils que Jonathan souhaite transmettre aux jeunes, c’est qu’il faut faire travailler son réseau et surtout, réaliser des études qui permettent de gagner en maturité.

Même si, le négociateur immobilier n’a pas fait carrière dans le sport, le sport est quand même très présent dans son quotidien et dans son métier. « J’ai pu remarquer que dans mon métier de négociateur immobilier, les valeurs sont identiques au sport ».  Le goût du challenge, l’esprit d’équipe, le respect, la rigueur et surtout le plaisir sont les cinq valeurs communes entre le sport et son métier. Aujourd’hui, le jeune agent immobilier gère une équipe d’une vingtaine de salariés et là encore c’est un vrai challenge ! 

 


Top